AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | .
 

 W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Mar 20 Mai - 15:21



MARY WRAYSFORD

I don’t want to be afraid of dying
anymore, so show me that trick again,
the one where we are reborn
into bodies that know how to walk through the fire.


prénom et nom mary, mary, holy mary, hail mary full of grace. mary wraysford, mais le nom n'a jamais réellement compté à ses yeux. juste mary. âge de décès si jeune, trop jeune. juste vingt-cinq ans. on est innocente, à vingt-cinq ans, non ? surtout quand on a encore cet éclat dans les yeux, et ce visage de porcelaine, et ce sourire timide. on l'a quand même trouvée coupable. date du dernier souffle vingt-et-un mars 1693, le solstice d'été de cette bien funeste année. lieu(x) de vie elle a toujours vécu à salem village, dans le massachussets, aux états unis. son père faisait partie des puritains ayant fondé la ville. attirance d'âmes pas de désir, pour elle. pas d'attirance. rien. promis. il n'y a jamais eu que son époux. coeur mort coeur mort, coeur brûlé, qui ne bat plus. à quoi bon en parler ? sa flamme est morte en même temps que phillip, son mari. occupation fantomatique son sourire et sa discrétion font chaud au coeur, alors qu'elle vaque entre les tables, s'inquiète si tout va bien. c'est à l'auberge que les nouvelles âmes la rencontrent, c'est à l'auberge que les anciennes savent où la trouver. cause de la mortle corps qui brûle, la chair qui rougit, la chair qui devient noire, les traits tordus d'horreur. to the stake !

pseudo/prénom WR∆TH. lola.âge seize ans. boussole france. avatar holliday grainger. cadavre exquis have you accepted jesus christ as your lord and savior ?     


“Good Omens : The Nice and Accurate Prophecies of Mary Wraysford, Witch ”

DON'T THINK OF IT AS DYING, said Death. JUST THINK OF IT AS LEAVING EARLY TO AVOID THE RUSH. † t'avais de lourdes boucles blondes, qui encadraient ton visage et t'avaient aidée à garder cet air enfantin et candide, joueur et naïf, malgré le temps et l'âge, que les hommes appréciaient chez toi et que les femmes jalousaient : ils se ressemblaient car ils pensaient tous pouvoir te duper et au final, ils l'ont fait, c'était pas très difficile, d'ailleurs, ils t'ont jeté des fleurs et raconté des histoires et toi tu as souri, comme toujours, et tu as laissé passer, tu as laissé faire, tu t'es laissée aller, ça t'a juste menée à ta mort certaine, parce que tu te permettais de parler, de dire ce que tu pensais, d'évoquer un futur que tout le monde redoutait, et certains ont jeté sur ces élucubrations les termes de prophéties et de prédictions et puis ton mari est mort, comme les autres, comme les précédents, comme les suivants, et toi t'étais en vie, et personne ne l'a entendu de cette oreille, non, personne tu m'entends, tu n'avais pas le droit d'être en vie s'il ne l'était pas alors la nuit, ils t'ont prise, ils t'ont ramenée et ils t'ont brûlée, ton corps devenu cendres et cris, devant ceux que tu avais appelé frère et soeur et père et mère, tu n'as jamais compris pourquoi, tu te pensais bonne, mais tu ne l'étais pas assez pour te taire ; allez, je te salue, mary, je te laisse tranquille, promis, faut que j'arrête de t'accabler, t'as déjà assez du mal comme ça, je suis désolé.




Dernière édition par Mary Wraysford le Mer 21 Mai - 18:55, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Mar 20 Mai - 15:22


KISSED BY FIRE

Fragile Things: Short Fictions and Wonders.


Mais qu'est-ce que vous faites ? QU'EST-CE QUE VOUS FAITES ? Les larmes jaillissent de ses yeux comme deux geysers d'eau, ses traits se tordent de douleur. Emilie Montgomery se fait la réflexion, qu'à cet instant précis, Mary Wraysford est tout sauf belle, avec ses grands yeux bleus qui sont envahis de terreur, et sa lippe froissée, et ses traits grotesques, presque monstrueux. Sorcière ! crie-t-elle et bientôt, les autres reprennent : SORCIÈRE ! Ils sont suffisament loin du village pour qu'on ne les entende pas crier. Ou même elle. Emilie Montgomery darde Mary avec un petit air satisfait, ses yeux porcins s'égayant d'un éclat sardonique quand un homm' attache dûement la rousse à son bûcher. C'est elle qui commande tout, ici. Au début, ils avaient voulu la pendre, comme les autres avant elle. Mais elle n'allait pas être gentille avec elle. Une telle sorcière, une telle catin, une telle salope ; oh non, elle n'allait pas lui rendre la vie facile. Les procès ayant agité Salem Village avaient laissé dans leur sillage un vent d'incertitude et une paranoïa croissante. Mary avait été libérée en février, faute de preuves, et aussi de bonnes raisons, avec le reste. Peu à peu, la paix était revenue : plus de corps qui se balançaient au bout de leurs cordes, plus de cris déchirants, de bébés orphelins, de sorcières pointées du doigt. Mais Montgomery savait. Elle savait mieux que tout le monde ce qui se tramait. Elle avait sauté sur l'occasion quand l'époux de Mary était mort, l'accusant à nouveau de sorcellerie (mais pas à haute voix, non, she knew better, il fallait le faire dans l'ombre, tout orchestrer : les gens étaient trop faibles pour le voir, que le démon restait tapi, ils s'effrayeraient et Wraysford partirait avant qu'ils aient pu dire ouf) auprès de son petit comité. Les âmes faibles trop charitables avaient cédé et ils étaient là, désormais, une nuit de lune noire, à réciter leurs psaumes alors que Mary se débattant entre les cordes qu'ils avaient noué autour de ses poignets.

Elle avait toujours essayé d'être droite et juste et intègre et honnête et gentille. Vraiment. Tout le monde disait que Mary était une bénédiction, un véritable ange. Toujours une main aidante, toujours une épaule sur laquelle pleurer, toujours un sourire réconfortante. Toujours là. Depuis l'enfance, elle était supposée épouser un certain Richard ; mais la maladie l'avait emporté, et elle avait dû se rabattre sur le cadet de son fiancé, Abraham... qui s'avérait être l'amant de Montgomery. Celle-ci ne lui avait jamais pardonné, ni à l'un, ni à l'autre. Et c'est peut-être au terme de cette histoire d'amour des plus tragiques que, dans une dernière flamme de passion, Mary allait s'envoler. S'envoler, s'envoler loin, loin d'eux, d'eux qui ne comprenaient pas, qui ne comprenaient pas ce qui se passait dans sa tête, dans sa tête où tout s'entrechoquait si fort, si fort, si fort. Et sous ses sourires rêveurs, il y avait des grimaces taillées au rasoir. Emilie ! Emilie, tu as perdu la raison ! Elle a cessé de se débattre maintenant, écoute d'une oreille sourde son ultime hommage, ses yeux plantés dans ceux, d'un vert d'eau magnifique, de son éternelle rivale. Mary pleure tant et si bien que sur son visage crasseux, les larmes ont laissé des sillons blancs comme sa peau. Je t'en prie, je t'en prie... Et elle se met à murmurer, à chuchoter, si fort, si fort, personne ne comprend, c'est de l'anglais ? ou du latin ? Impossible de savoir. En tout cas, elle ne s'arrête pas, elle semble devenir fiévreuse, hystérique. Elle nous maudit ! La sorcière nous maudit ! À mort ! Les femmes n'osent pas. L'une crache, l'autre rouspète. Les hommes hésitent. Ils savent que ce qu'ils font est mal, que les sorcières ont toutes été pendues, que les tribunaux sont terminés. Emilie, je ne suis pas sûr-- commence l'un. Montgomery écarte la réplique d'un mouvement sec et vague de la main. Ne laisse pas le doute t'envahir. C'est une sorcière, je l'ai vue. Elle a incité Abraham à se jeter dans le lac, le seigneur m'en soit témoin. Je le jure. Ca suffit. Et ses supplications n'y feront rien alors que Montgomery, voyant bien que personne d'autre ne réagit, s'empare de la torche et enflamme le bas de sa robe.

EC EC EC

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lobortis laoreet, neque nunc suscipit orci, id ultrices nulla enim ac orci. Proin a erat at mi ornare interdum. Donec sagittis, felis at rutrum egestas, orci risus laoreet diam, quis pulvinar sapien neque id mauris. Suspendisse potenti. Pellentesque eget ligula ut lacus porttitor pharetra et a mauris. Cras varius gravida.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lobortis laoreet, neque nunc suscipit orci, id ultrices nulla enim ac orci. Proin a erat at mi ornare interdum. Donec sagittis, felis at rutrum egestas, orci risus laoreet diam, quis pulvinar sapien neque id mauris. Suspendisse potenti. Pellentesque eget ligula ut lacus porttitor pharetra et a mauris. Cras varius gravida.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lobortis laoreet, neque nunc suscipit orci, id ultrices nulla enim ac orci. Proin a erat at mi ornare interdum. Donec sagittis, felis at rutrum egestas, orci risus laoreet diam, quis pulvinar sapien neque id mauris. Suspendisse potenti. Pellentesque eget ligula ut lacus porttitor pharetra et a mauris. Cras varius gravida.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Phasellus quis lectus metus, at posuere neque. Sed pharetra nibh eget orci convallis at posuere leo convallis. Sed blandit augue vitae augue scelerisque bibendum. Vivamus sit amet libero turpis, non venenatis urna. In blandit, odio convallis suscipit venenatis, ante ipsum cursus augue. Et mollis nunc diam eget sapien. Nulla facilisi. Etiam feugiat imperdiet rhoncus. Sed suscipit bibendum enim, sed volutpat tortor malesuada non. Morbi fringilla dui non purus porttitor mattis. Suspendisse quis vulputate risus. Phasellus erat velit, sagittis sed varius volutpat, placerat nec urna. Nam eu metus vitae dolor fringilla feugiat. Nulla. Facilisi. Etiam enim metus, luctus in adipiscing at, consectetur quis sapien. Duis imperdiet egestas ligula, quis hendrerit ipsum ullamcorper et. Phasellus id tristique orci. Proin consequat mi at felis scelerisque ullamcorper. Etiam tempus, felis vel eleifend porta, velit nunc mattis urna, at ullamcorper erat diam dignissim ante. Pellentesque justo risus. Rutrum ac semper a, faucibus nec lorem. Nullam eget quam tellus, eget sagittis justo.Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Proin ante enim, tincidunt ut interdum in, adipiscing quis tortor. Nulla turpis lacus, rutrum in adipiscing ut, porttitor ac ante. Sed euismod, mauris a. Lobortis laoreet, neque nunc suscipit orci, id ultrices nulla enim ac orci. Proin a erat at mi ornare interdum. Donec sagittis, felis at rutrum egestas, orci risus laoreet diam, quis pulvinar sapien neque id mauris. Suspendisse potenti. Pellentesque eget ligula ut lacus porttitor pharetra et a mauris. Cras varius gravida.


Dernière édition par Mary Wraysford le Mer 21 Mai - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 174



MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Mar 20 Mai - 15:46

oh, le pv de la sorcière ?
holliday est merveilleuse, superbe choix I love you
bienvenue ici



enfouis sous les draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Mar 20 Mai - 15:53

je crains que non, c'en est une autre.   ne m'en veux pas.   
merci à toi.   j'adore ton choix d'avatar, omg.   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 174



MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Mar 20 Mai - 16:28

c'est pas grave, j'te pardonne et puis, elle s'annonce bien
et merci I love you



enfouis sous les draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37



MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Mer 21 Mai - 10:03

Bienvenue   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 132



MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   Sam 31 Mai - 17:39


LA LUMIÈRE S'ÉTEINT


Voilà dix jours. Dix jours maintenant que ta fiche est commencée, que la mort est survenue. Et pourtant, l'âme n'a pas ouvert les yeux, encore. Elle perd de sa couleur, semble rejoindre une certaine transparence. Si tu désires rester sur le forum, il suffit de poster à la suite pour obtenir un délai. Sans réponses de ta part, ta fiche et ton compte seront malheureusement supprimés dans quatre jours.




TOI, SANGLANT
il y a ton sang dégoulinant de moi. le nectar obscur de ton être, le dernier souffle de ton corps ; et je prends tout, sans la moindre gêne. j'arrache ta beauté à coup de couteau, à coup de dents pour la donner à la princesse. à la plus belle.  
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T   

Revenir en haut Aller en bas
 

W I C K E D . W I T C H . O F . T H E . W E S T

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA PETITE MORT :: les humains pensants :: ARCHIVES :: fiches & gestion personnage-